Logement, Vivre autrement

Travaux de rénovation écologique et économique {Partie 1}

Comme vous le savez, on a récemment fait l’acquisition d’un nouveau nid pour notre tribu nombreuse, et une belle rénovation écologique et économique (ou rénovation écolonomique) nous attend.

Car oui on aime l’ancien, les choses qui ont vécu, qui ont une histoire, mais du coup, certaines choses sont d’un autre âge 😉

Et il nous tient à cœur de la rénover de la manière la plus écolo possible, mais en accord aussi avec notre porte monnaie. Car malheureusement, l’écologie est devenue un vrai business pour certains, et on voit parfois des choses aberrantes.

Nous voilà donc partis pour restaurer 120 m2 de maison (+ autant coté étable)

Plutôt que de vous dire tout ce qu’on a à faire, on va partager avec vous l’avancée des travaux, pas à pas.

On a donc pris possession des lieux le 10 avril 2018 (enfin non, juste des clés et des papiers  😉 , on s’installera bientôt ). On passait 7 jours de vacances dans les parages, alors on tenait à profiter de ce temps pour commencer un peu à bosser dedans.

**********

Première étape : faire du vide.

Lors de nos visites, on avait vu que pas mal de choses traînaient à droite et à gauche, mais naïvement, nous pensions que la maison serait vidée pour la vente.

Et quenini, tout est resté !!! Au premier abord, ca semblait pas si énorme, mais une chose en cachant une autre, on a passé 2 jours à tout vider, dans la maison (l’ancienne étable, les boxes, l’annexe de la chambre parentale, …), mais aussi dans le terrain, l’ancien poulailler et les hangars.

annexe de la chambre parentale
étage de l’ancienne étable

 

ancienne étable

Y en avait partout, des matelas, des sommiers, un frigo, un canapé fichu, une veille balançoire, des pneus, morceaux de ferraille, du vieux grillage abîmé ….  La maison a été occupée par 5 locataires successifs, et les vendeurs de la maison (aussi adorable qu’ils soient) ont toléré, sans se rendre compte qu’il y en avait autant.

Et au final, ca donne tout ça à évacuer dès qu’on le pourra, c’est le jeu de l’achat ancien ma pauvre lucette 😉

 

 

 

 

 

Mais on a tout de même fait quelques jolies trouvailles, dont un service en porcelaine, une vieille malle en bois, des cadres de lit anciens …

**********

Deuxième étape : détapisser les murs

Qui dit ancienne ferme dit déco …. du très vieux papiers peints quoi 😉
Mais là où on n’avait pas prévu le coup, c’est que certains murs étaient recouverts de 3 voire même 4 couches de papiers peints successives. Un truc de fou !!!  on y a passé un temps … et bien sûr tout ça à l’eau et l’huile de coude. Mais fort heureusement nos 3 ados nous ont donné un bon coup de main

dans l’entrée de la maison
dans une chambre à l’étage
dans une chambre à l’étage
dans la cage d’escalier

 

 

 

 

 

 

 

 

dans la salle à manger

 

dans la salle à manger

**********

Pendant ces 7 jours (enfin plus précisément ces 7 aprèm car c’était aussi des vacances 😉 ), on a donc vidé entièrement la maison et détapissé tout ce qui pouvait l’être (3 grandes pièces en tout). On a aussi fait pas mal de plantations mais je vous en parlerai dans un autre article.

On y retourne bientôt pour 4/5 jours, et cette fois ci, ce sera ponçage des murs détapissés et peinture à la chaux, que l’on fabriquera sûrement nous même. Sans oublier le nettoyage du sol au plafond des WC, de la salle de bain, et de la cuisine que nous commencerons à utiliser.

Alors à bientôt pour la suite de nos travaux de rénovation écologique et économique.

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*
Pensez à commenter cet article
à Bientôt
Félie et sa famille nombreuse au naturel
**********

4 thoughts on “Travaux de rénovation écologique et économique {Partie 1}

  1. On a hâte de lire la suite ! Du boulot en perspective mais avec une belle fin au bout ! Je serai très intéressé par la question du choix des matériaux que vous allez faire, tellement certaines solutions écologiques sont hors de prix ou difficiles à troiver4.

    A bientôt
    Amicalement

    Arnaud

    1. oui la tâche sera longue !!! lol . Mais on fera au mieux, en essayant de pas trop se ruiner car pour certains matériaux, c’est juste scandaleux. Les gros gros posts pour commencer seront notre assainissement (on a obligation légale de la faire avant avril 2019) et l’électricité (d’un autre temps et pas bien fonctionnelle.
      On aimerait un assainissement naturelle, par phyto-épuration, mais tout va reposer sur notre étude de sol , mais aussi sur les pratiques du coin, car certains maires refusent l’autoconstruction et du coup, ca chiffre vite (autour de 10000€).
      Quant à l’électricité, c’est la base pour pouvoir par la suite installer des panneaux solaires etc, faut qu’on parte sur une base “aux normes”

Laisser un commentaire